Débat du 29 mars 20180 à L’espace social Valbenoîte : « Greffe et dons d’organes : la loi bouge, parlons-en ! »

Il était impensable que l’association n’apporte pas sa pierre dans le cadre des États généraux de la bioéthique. Heureuse initiative donc que celle de sa Présidente, soutenue par le conseil d’administration et la direction. D’autant que le thème choisi était fédérateur et que la présidente a su s’assurer la participation active d’une équipe de choix

De gauche à droite :Françoise ROCHE-ELMI :Présidente de l’association des centres sociaux la Rivière Valbenoite Centre Deux _Didier PEYRACHE : témoignage_ Pr. Christophe MARIAT : service de néphrologie CHU Saint-Etienne _ Dr Pascale VASSAL : présidente de Terre d’éthique , directeur adjoint de l’EREARA _ Françoise ROGUES : coordonnateur des prélèvements d’organes CHU Saint-Etienne_ Alexandra DABROWSKI : psychologue CHU Saint-Etienne_ Dr Jean-Pierre De FILIPPIS : réanimateur Clinique Mutualiste

 Une cinquantaine de personnes ont répondu présentes : adhérents de l’association, parents du périscolaire, habitants des quartiers de Valbenoîte, Centre 2, La Rivière, quelques jeunes, des représentants d’associations impliquées dans la sensibilisation au don d’organes. Mme Siam Labich, adjointe aux Centres sociaux nous a fait l’amabilité d’y participer.

Le débat s’est déroulé dans une atmosphère de simplicité et de convivialité en deux temps :

Temps 1 : Chaque intervenant s’est présenté et a expliqué son rôle pendant une quinzaine de minutes.

Temps 2 : Séance de questions-réponses et témoignages.

On pourrait même ajouter un temps  3 car autour du buffet, après 21 h, les intervenants ont volontiers prolongé le débat de façon plus personnalisée en répondant aux questions de donneurs éventuels,  de personnes impliquées dans le cadre familial.

En conclusion, une expérience réussie qui, nous l’espérons, à contribué à éclairer  sur le don d’organes, à le dédramatiser surtout et à méditer la recommandation du Professeur Mariat : agir préventivement, avoir une bonne hygiène de vie pour qu’un jour, on ne soit plus contraint de recourir à la greffe que dans les cas extrêmes.

Nos remerciements les plus vifs à l’équipe médicale d’animation.

Vue de la salle

Info utile: Savez-vous qu'il existe rue Thimonnier un bureau de poste où vous pouvez réaliser nombre d'opérations sans vous déplacer jusqu'à celui de Bellevue, rue des Drs Charcot ?